Inscription

Informations

Le Pari de la Gouvernance Economique Novembre - Décembre 2015

News Press Stratégie de financement des exploitations agricoles
Stratégie de financement des exploitations agricoles
There are no translations available.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National d'Investissement Agricole (PNIA 2010-2015), le Ministère de l'Agriculture organise avec l'appui du Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI), un atelier sur la stratégie de financement des exploitations agricoles du 29 au 31 octobre 2012, à l'Etoile du Sud de Grand-Bassam.

Cet atelier animé par M. Christine Westercamp, consultant sénior du cabinet HORUS Development Finance vise à concevoir une stratégie pour améliorer l'intervention du système bancaire public et privé dans le financement des exploitations agricoles afin de moderniser l'Agriculture ivoirienne.

Il s'agit dans pour les participants de faire l'état des lieux des dispositifs ou mécanismes de financement actuels des exploitations agricoles par le système bancaire ivoirien (privé et public, étendu à la micro-finance), de relever les contraintes liées au financement des exploitations agricoles par les banques publiques et privées, proposer à partir des exemples de cas réussis, des mécanismes adaptés et innovants de financement des exploitations agricoles par les banques publiques et privées, en tenant comptes des spécificités de l'agriculture et de l'environnement bancaire actuel, proposer une approche de mise en œuvre de ses mécanismes.

En effet, l'agriculture demeure le moteur de la croissance économique en Côte d'Ivoire depuis 1960. Selon les données récentes, elle occupe la majeure partie de la population active (66%) et contribue pour 25% au PIB et 40% aux recettes d'exportation. Actuellement, l'un des objectifs affichés des premiers responsables du secteur agricole est d'améliorer cette performance, à travers la modernisation de l'agriculture. La finalité de cette modernisation est d'accroitre la productivité agricole, de sorte à augmenter les revenus des paysans à terme et à accélérer la marche vers la réduction de la pauvreté.

La modernisation de l'agriculture pose cependant, la problématique du financement des exploitations agricoles. En effet, en Côte d'Ivoire, l'agriculture est dominée par des exploitations familiales, très peu équipées : il y a une forte concentration des ménages (89%) dans la tranche des exploitations de moins de 10 ha et la superficie moyenne exploitée par ménage est de 3,89 ha. Ces ménages n'ont pas les capacités d'autofinancer la modernisation de leurs exploitations. Les possibilités d'améliorer les rendements agricoles restent donc faibles. Par ailleurs, le désengagement de l'Etat de certaines activités du secteur agricole a progressivement démantelé les lignes de crédits agricoles publics.

Au niveau des banques privées, le ton reste globalement à la prudence quant au crédit agricole. Ces banques préfèrent financer les grands exploitants agricoles (encore que ces financements sont devenus rares). Les petits exploitants agricoles, qui sont de loin les plus nombreux dans le secteur agricole, restent donc généralement exclus du système bancaire classique.

Au moment où la Côte d'Ivoire entend porter la croissance du secteur agricole à 9% l'an, à travers un cadre d'investissement cohérent, nommément, le Plan National d'Investissement Agricole (PNIA), cette problématique du financement des exploitations agricoles interpelle le Ministère de l'Agriculture (MINAGRI). En effet, le financement des exploitations agricoles constitue l'un des leviers de la modernisation de l'agriculture et donc l'une des sources importantes de la croissance du secteur agricole.

Pour le MINAGRI, l'une des questionsessentielles à laquelle il faut trouver une réponse pour adresser au mieux la problématique du financement des exploitations agricoles est « dans quelles conditions le secteur bancaire peut-il adapter sa pratique d'octroi de crédits aux spécificités et contraintes particulières des cycles économiques agricoles ? ».

C'est pour répondre à cette question que le Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI) apporte son finacement au MINAGRI pour organiser cet ateleir et produire un document de référence.

 

Ministry of Mines and Energy

SCIAM Building 15th Floor - BP V 50 Abidjan 01
www.minesetenergie.gouv.ci

Ministry of Agriculture

CAISTAB Building 24, 25th floor - 01 BP V82 Abidjan 01
www.minagri.gouv.ci

Ministry of Economy and Finance

Building SCIAM Abidjan, Cote d'Ivoire
www.minecofin.gouv.ci
www.finances.gouv.ci

The world bank

18 H Street, NW Washington,DC 20433, United States
www.banquemondiale.org